S'abonner

Retrouvez-moi sur Facebook

  • Nicolas Morvan's Facebook profile

Parti Socialiste

« Messages d'avenir | Accueil | Nouveau logo »

15 décembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Stéphane

L'audit réalisé à Quimperlé n'a en aucun cas été fait pour entamer une quelconque polémique sur la gestion de l'ancienne équipe et il a été reconnu lors du débat public que les investissements réalisés entre 2001 et 2008 sont justifiés. Il apparait sain de faire établir un audit par des experts extérieurs et le coût est resté relativement correct. D'autres études sont prévus dans d'autres cas avec des factures beaucoup plus conséquentes. D'autre part le souci ne provient pas de l'investissement car celui-ci a souvent un effet bénéfique pour le bon fonctionnement d'une ville mais bien des coûts d'exploitation de la municipalité qui obèrent les capacités d'investissement futurs.

DEMANGES

et pourquoi pas un audit des finances de la cocopaq?
à lire la presse,vous allez dans le mur,il y a-il un pilote dansl'avion?

Nicolas

Pas besoin d'un audit sur les finances de la Cocopaq.

Nous savons fort bien à quoi nous en tenir et ce n'est parce que nous passons une période difficile que nous allons dans le mur.

Deux raisons à cette période :
1. Les investissements importants en cours de réalisation. Ils répondent à une attente de la population. Vous connaissez la façon d'avoir des comptes équilibrés ? Ne rien faire !
2. La politique du gouvernement et de celui qui l'a précédé qui ont largement "grippé" le volant fiscal de la Taxe Professionnelle. L'objectif est de contraindre les communautés de communes à aller chercher de l'argent ailleurs, pas seulement auprès des entreprises, mais auprès des ménages.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.